Le secret de la réussite 

 Aucune différence entre un échec et une réussite !

Qu’est-ce qui pour vous fait la différence entre un échec et une réussite? Qu’est-ce qui pour vous fait la différence entre une personne qui va connaitre un immense échec dans sa vie – si on peut appeler ça un échec, on va dire que c’est un échec – ou une immense réussite ? Mais en fait je vais vous dire: il n y a pas de différence. Principalement il n y a pratiquement aucune différence.

Un ou plusieurs échecs peuvent amener à une belle réussite

Pourquoi je vous dis ça? Tout simplement parce que une personne qui connait une réussite dans sa vie est d’abord passée par le facteur échec pour connaitre la réussite. Pourquoi je vous dis ça? Il y a une étude récemment qui a été lancée aux États Unis qui sommait les personnes qui ont monté des entreprises et qui connaissent de gros succès dans leur vie pour leur demander combien d’échecs ils ont – avant- passés avant de connaitre la réussite qu’ils connaissent aujourd’hui. Le résultat du sondage – je sais plus le chiffre exact en tête – mais il me semblerait que c’est 3,2 ou 3,4.

Donc, ça veut dire qu’en moyenne une personne qui connait une grosse réussite dans sa vie a essuyé avant trois échecs avant de connaitre la réussite qu’il connait aujourd’hui. C’est pour ça que je vous dis que il n y a en fait pratiquement pas de différence parce que la seule différence qu’il peut y avoir c’est quoi?

Pour y arriver, on a besoin de la persévérance !

Ça se tient en un mot: la persévérance. Si aujourd’hui vous montez un projet et que ça marche pas, OK, ça arrive et alors? C’est vrai qu’en France vous serez un peu montré du doigt mais vous vous en foutez. Vous montez un projet et ça ne marche pas, OK ça ne marche pas, ça arrive à tout le monde. Vous montez un deuxième projet ça ne marche pas, OK, ça a pas marché! Et c’est là que l’erreur va être commise pour la majorité des gens. C’est-à-dire qu’ils montent un projet et ça ne marche pas; déjà il y a cinquante pour cent des personnes qui vont abandonner leur rêve, abandonner ce qu’ils veulent faire; OK, ça n’a pas marché, on fait une croix, stop j’ai fini. Ce n’est pas pour moi, voilà ce qu’ils vont dire: “je retourne à la vie normale, c’est mort”.

Il y a des personnes qui vont persévérer et qui vont monter un deuxième projet. Imaginons que ça ne marche pas encore. Là il y a encore un très gros pourcentage qui va abandonner.

Trois projets, imaginez ça ne marche pas encore, là à la fin, il va rester au final moins de dix pour cent des personnes et moins de dix pour cent va persévérer et pourtant elle est là la clé de la réussite, elle est là la clé de la réussite ! Tous les grands entrepreneurs que vous connaissez, Steve Jobs, prenez Bill Gates, prenez n’importe quel entrepreneur que vous connaissez, vous le connaissez pour quoi? Vous le connaissez pour le succès qu’ils connaissent dans leur vie, vous connaissez pour l’entreprise qu’ils ont monté comme Apple, Microsoft, mais est-ce que vous leur avez demandé à ces personnes combien d’échecs ils ont essuyés, combien d’échecs ils ont dans leur vie avant de faire ce qu’ils font aujourd’hui? Non! Et pourtant à chaque fois, dans à peu près chaque situation, – il y a peut-être quelques exceptions dans le monde – mais vous verrez qu’à chaque situation ces personnes ont connu avant de “gros échecs dans leur vie”. Parce que là j’appelle ça les échecs pour vous expliquer mais en fait ce qu’il faut bien comprendre c’est que ces personnes ne considèrent pas ça comme des échecs.

Si vous montez un projet demain et qu’il ne fonctionne pas ce projet vous aura appris des choses: vous allez faire de nouvelles rencontres, vous allez tirer des leçons de ce projet et c’est ça qu’il faut vraiment voir, ce n’est pas l’échec qu’il faut voir, ce n’est ce que cela vous aura appris et ce que ça vous aura appris ça va vous servir pour monter un nouveau projet qui lui par contre va cartonner, et qui lui va fonctionner.

Donc la différence, elle est juste dans le fait de persévérer. Ce que je suis en train de vous dire là, c’est que tout le monde, vous, moi, n’importe quelle personne dans le monde peut connaitre une grosse réussite dans sa vie.

Au lieu d’abandonner, tentez plutôt de comprendre pourquoi ça n’a pas marché !

Par contre la réussite ne va se faire du premier coup forcément. C’est-à-dire qu’on n’a jamais dit par contre que d’avoir une grosse réussite dans sa vie, que de monter par exemple une entreprise qui connait un immense succès, on n’a jamais dit que c’était facile, on n’a jamais que c’était facile et c’est ça que …c’est là la plus grosse erreur d’énormément de personnes, c’est qu’ils font un projet, ça ne fonctionne pas, ils abandonnent, ils abandonnent. Au lieu de tirer des leçons de ce projet, au lieu de se dire “Okay, j’ai fait ça, ça n’a pas marché, pourquoi ça a pas marché, quel est le facteur qui a fait que ça a pas marché, quelle leçon je peux tirer de ça? Et maintenant comment je peux faire en sorte de monter un nouveau projet qui, lui, cette fois je ne vais pas faire les mêmes erreurs et qui, lui, va fonctionner ?” C’est ça qu’il faut vous demander.

Walt Disney, l’exemple à suivre d’un homme qui a persisté dans son rêve

Walt Disney, quand il a eu l’idée de monter un parc d’attraction, il est allé voir 302 banques avant d’avoir un “OUI” pour monter son parc. Imaginez, demandez-vous, regardez autour de vous et demandez-vous quelle personne vous connaissez qui serait allée voir 302 banques pour financer son projet. Imaginez à voir 301 “NON”, c’est-à-dire que vous ouvrez 301 portes, vous expliquez votre projet 301 fois et on vous dit 301 fois “NON” et vous persistez et à la 302ème banque on vous dit “OUI”.

Et vous savez les parcs DISNEY dans le monde, ils n’existeraient pas si un homme n’avait pas persisté dans la réalisation de son rêve. Donc dans votre vie, c’est la même chose. Si vous avez envie de financer un projet, vous allez voir une banque, elle vous dit “NON”, et alors? Et alors? L’important c’est quoi? L’important c’est que vous croyez en votre projet, l’important ce n’est pas ce que les autres pensent de votre projet, vous vous en foutez au final de ça.

Persister pour éviter de rester sur un échec !

L’important c’est vous, ce que vous avez à l’intérieur , ce que vous pensez de votre projet; si vous y croyez fermement vous irez voir une autre banque, une autre banque, et une autre banque et il faudra peut-être alors voir 300 comme a fait Walt Disney pour avoir un “OUI” un jour qui vous permettra de financer le rêve que vous avez. Mais dans votre vie, persistez, persistez, persistez, persistez ! Et si vous appliquez ça vous ne pourrez pas rester sur un échec, c’est impossible.

Vous connaitrez la réussite dans votre vie tout simplement parce que vous ferez des choses jusqu’à connaitre la réussite. Et c’est tout simplement impossible de rester de cette façon, de cette manière sur un échec.

Découvrez les meilleurs vidéos d’Anthony Nevo

Pin It on Pinterest

Shares
Share This